Adresse

Comment venir à  Casa do Caju ?

Contactez-nous

Envoyez-nous un message

Questions courantes

Les réponses aux questions les plus fréquemment posées

POUR VOUS RENDRE A CASA DO CAJU DEPUIS L'AEROPORT DE FORTALEZA

Bus

Compagnie Fretcar (départ de la gare routière)
Plus d’informations : fretcar.com.br/

Taxi

Taxi Junior
Tél : +55 85 9660 3846
@ : americosantosjr@hotmail.com

Voiture

Empruntez la route côtière CE085 (2h30 environ)

Contactez-nous

Merci de lire les questions les plus fréquentes au préalable

Prénom

Date d'arrivée

Email*

Sujet

Votre message

QUESTIONS COURANTES

Voici les questions que nos visiteurs nous posent le plus fréquemment

Comment s’y rendre ?

En avion jusqu’à  Fortaleza. Il existe des vols internationaux chaque jour.
A partir de là  s’offrent à  vous deux possibilités : le bus ou la voiture. (Taxi ou location).
En bus vous voyagerez avec la Cie Fretcar, Fretcar : http://fretcar.com.br/(départ de la gare routière en milieu de journée, direction Amontada puis changement pour Icarai)
En voiture, empruntez la route côtière 085 (2h30 environ)
En Taxi : nous pouvons contacter Junior qui vous conduira de l’aéroport à  votre hôtel et se chargera de vous jusqu’à  Casa do Cajù. Pensez à  nous indiquer le nombre de personnes et de bagages. Taxi Junior (55) 85 9660 3846 americosantosjr@hotmail.com

Y a-t-il des précautions sanitaires à  prendre avant le voyage ?

Il n’y a pas de maladies tropicales à  Icarai, ni dengue, ni paludisme ou autre virus d’actualité. Aucune vaccination particulière n’est nécessaire.
Emportez des quoi soulager les coups de soleil, du paracétamol, des pansements gastriques et de quoi soigner les petites écorchures.
Sur place : Il n’y a pas l’eau courante à  Icarai. Toutes les maisons et restaurants sont alimentés par des puits. L’eau du robinet n’y est donc pas potable. Elle est chlorée donc propre pour la toilette et la vaisselle. En revanche, ne buvez que de l’eau en bouteille.

Que faut-il emporter ?

Des vêtements pour se protéger du soleil, des lunettes et de la crème. Pour les activités nautiques, lycra et chaussons pour les débutants.
Sur place vous trouverez des répulsifs à  moustiques efficaces et les indispensables Havaianas !
Les rues d’Icarai ne sont pas toutes éclairées et bien que les coupures d’électricité soient rares, emportez une lampe de poche à  piles.
Sur place il n’y a ni banque, ni distributeur de monnaie, ni bureau de change et la carte bancaire est rarement acceptée. Pensez à  emporter des espèces.

Y a-t-il internet ? Peut-on utiliser son téléphone ?

Depuis 2013, on peut utiliser son téléphone portable presque partout dans Icarai. La maison dispose du wifi, avec une connexion internet au débit le plus puissant disponible à  Icarai.

Comment et où se restaurer ?

Dans les épiceries du village, vous trouverez de quoi organiser un repas, un en-cas ou un petit déjeuner.
Les restaurants sont nombreux et proposent de la viande et du poisson, souvent des pizzas, midi et soir.
En sortie pour la journée, vous mangerez chez les pêcheurs du poulet et du poisson, arrosés de bière ou de coco fraiche.
Jean Pierre, le boulanger suisse, livre sur commande à  domicile le petit déjeuner : pain, croissant, beurre, confiture maison et jus de fruits frais. En journée, il vous apportera quiches ou pizzas et le gà¢teau d’anniversaire introuvable ailleurs !

Comment se déplacer sur place ?

Dans le village tout est accessible à  pied, en buggy ou en voiture.
Pour les sorties et les down wind, plusieurs brésiliens proposent leurs services : assistance sur la côte, transport des bagages et des accompagnants, organisation de repas chez les pêcheurs, découverte en buggy du littoral et des lençois, ces micro-lacs formés au cœur des dunes à  la saison des pluies.